EnVoyaJeux - SAS - RCS Grenoble B 845 102 979- Capital 10000 Euros - SIRET : 84510297900018 - N° TVA intra : FR64845102979
54, pépinière d'entreprises - Eurekalp - ZA Tire-Poix - 38660 SAINT-VINCENT-DE-MERCUZE - bonjour@envoyajeux.com -
+33(0)9 88 07 02 24

© 2019 - Synthese ECA - synthese-eca.com

ESPACE +

Gazette

Tampon_Destination_Pérou_B.png

Un arbre de l'époque inca

Découverte d’un arbre de l’époque inca que l’on croyait disparu !

Un groupe d’archéologues péruviens a découvert dans la région de Cusco, un arbre datant de l’époque inca.

Ils l’ont baptisé "Ollanta".

 

Cet arbre peut atteindre 25 mètres de haut. Il fait partie de la même famille que la verveine.
 

Ils supposent que les incas utilisaient le tronc pour fabriquer des outils et les feuilles pour réaliser des médicaments.

Machu Picchu...

Machu Picchu

... son emplacement n'est pas dû au hasard !

Pourquoi les incas ont-ils construit il y a plus de 500 ans, le site du Machu Picchu dans un endroit aussi inaccessible ? Cela est longtemps resté un mystère.

Rueldo Menegat, un géologue brésilien aurait trouvé la réponse grâce à l’observation du terrain et des images satellites du site. L’hypothèse avancée est que Machu Picchu se trouve juste au-dessus de plusieurs failles géologiques qui forment un "X" sous la cité inca.


Les incas auraient ainsi trouvé sur place, d’innombrables roches fracturées en forme de triangles et de losanges pour construire les quelques 200 bâtiments du site, plus facilement.

 

Ces failles auraient également servi aux habitants de la cité à récolter les eaux de pluie ou issues de la fonte des neiges, voire même à les évacuer rapidement en cas de risques d'inondations.

D’autres cités incas auraient été bâties au-dessus de telles intersections de failles géologiques, comme Cuzco ou Pisac au Pérou.

Machu picchu murs_227622715.jpg

7 pays s'engagent à protéger l'Amazonie

Amazonie en feu

Vendredi 6 septembre, en Colombie, sept des neuf pays qui se partagent l'Amazonie ont défini des mesures de protection de la plus grande forêt tropicale du monde, dévastée par des incendies.

 

La Colombie, le Pérou, l'Équateur, la Bolivie, le Brésil (60% de l’Amazonie), le Surinam et le Guyana se sont également mis d’accord pour travailler sur la reforestation. Le Venezuela et la France (Guyane) n’étaient pas là.

Entre janvier et août 2019, les feux ont été deux fois plus nombreux qu’en 2018 (80 000) soit à peu près autant qu'en 2016 et moins qu’en 2005.

Eruption du volcan Ubinas 

Le 3 septembre, 3 explosions éruptives ont provoqué des pluies de cendres sur plusieurs localités.

 
La colonne de gaz et de cendres s’est élevée à 3 000 m au-dessus du volcan.
Les habitants de six villages situés près du volcan ont été invités à utiliser des masques pour éviter d'inhaler des cendres. Des masques et des lunettes ont également été distribués dans le district d'Ubinas, qui compte 1 700 habitants.

Le 19 juillet, le volcan Ubinas est entré en éruption.

 

Il y a eu 2 explosions et une colonne de fumée de plus de 6 000 m s’est élevée au-dessus du volcan.Les habitants vivant à proximité ont été évacués. Le volcan Ubinas se trouve près d’Arequipa et du volcan Misti.
Ce volcan de plus de 5 670 m d’altitude est le plus actif du Pérou.

Un 

fossile extra-ordinaire

Un cétacé à 4 pattes de plus de 40 millions années a été retrouvé au Pérou.

Découvert en 2011, il a fallu 8 ans aux scientifiques pour conclure que cette baleine quadripède d’environ
4 m de long pouvait à la fois nager et marcher.

Les ancêtres des baleines et dauphins vivaient sur terre, il y a 50 millions d'années, dans la région de l'Inde et du Pakistan modernes.

 

La baleine du Pérou pouvant nager comme une loutre, les chercheurs pensent qu’elle a traversé l'Atlantique entre la côte ouest de l'Afrique et l'Amérique du Sud. À cette époque ces continents étaient 2 fois plus rapprochés qu'aujourd'hui, soit environ 1 300 km.

 
L'espèce a ainsi été nommée Peregocetus pacificus, soit "la baleine voyageuse qui a rejoint
le Pacifique".

Le chemin de l'inca

La randonnée la plus célèbre de l’Amérique du Sud

Ce trek de 4 jours permet de rejoindre le Machu Picchu au départ du village d’Ollantaytambo au kilomètre 82.

Au cours de ces 45 km de randonnée environ on observe de magnifiques paysages et de nombreux sites incas. Il y a aussi une version courte de 2 jours.


Depuis le 1er janvier 2019, il est strictement interdit d’utiliser des plastiques à usage unique sur ce site ainsi que dans les zones naturelles protégées, les lieux déclarés patrimoine culturel et les musées d’état.